Patrick Poivre d’Arvor

Au festival de musique de Menton en :

Patrick Poivre d’Arvor -

Patrick Poivre d’Arvor est avant tout journaliste et écrivain. Après avoir gagné le concours « Envoyé Spécial » pour France Inter en 1971, il entre à France Inter et y travaille trois ans. Puis dix ans à Antenne 2, deux ans à Canal + et vingt et un ans à TF1. Il a présenté près de 10 000 journaux télévisés avant de se lancer dans la production de plusieurs émissions pour le service public dans le cadre de la société Aprime group, à l’image de la série « Une maison, un écrivain », qui va entamer sa quatrième saison. Il a par ailleurs collaboré à de nombreux médias de presse écrite. Après cette riche carrière journalistique, il s’est activement lancé dans la création. Il a d’abord mis en scène un opéra avec Manon Savary : « Carmen » (2010) joué une trentaine de fois dans une dizaine de lieux prestigieux en France. Il a continué cette expérience en Belgique, toujours avec Manon Savary, pour « Don Giovanni », (2013), une œuvre qui sera donnée en France à l’été 2014 dans le cadre des Opéras en plein air. Cette même année 2014, en octobre, il mettra en scène à l’Opéra de Metz, Un amour en guerre, une œuvre dont il a écrit le livret sur une musique de Caroline Glory. En 2011, il a réalisé un film pour France 3 « Mon frère Yves » avec Thierry Frémont dans le rôle principal, d’après le livre de Pierre Loti, adapté par Didier Decoin (Coup de cœur du Festival de Luchon 2012). Deux de ses propres livres ont eux aussi été adaptés à la télévision : Les enfants de l’aube avec Thierry Lhermitte, Mélanie Thierry et Cyril Descours (Cyrano d’Or de la meilleure adaptation en 2005) et Petit homme, avec Stéphane Freiss (2007). Il vient par ailleurs de terminer une adaptation et une nouvelle traduction de la pièce de Stefan Zweig, Légende d’une vie. En parallèle, avec son ami le pianiste Jean-Philippe Collard, depuis mars 2010 (dans le cadre de l’année Chopin), il se produit pour un récital alternant lectures de son Anthologie poétique et interprétations musicales. En janvier 2013 il a créé avec le pianiste Hugues Leclere le spectacle « L’Engrenage » sur des textes d’Apollinaire, de Jean Jaurès et de Raymond Poincaré pour illustrer les événements fatals qui ont conduit au déclenchement de la première guerre mondiale. Il récite également des textes de Blaise Cendras et d’auteurs russes sur le thème du Transsibérien avec le Quatuor Salieri. Enfin, avec son frère Olivier, il a imaginé une lecture à deux voix de la correspondance de Vincent et Théo Van Gogh. Il est actuellement en tournée en France et à l’étranger pour ces 4 spectacles. Patrick Poivre d’Arvor a écrit une soixantaine de livres depuis son premier roman, rédigé à l’âge de 17 ans, « Les Enfants de l’aube ». Il a obtenu de nombreuses récompenses littéraires, notamment pour « L’Irrésolu » (Prix Interallié 2000), « Un enfant » (Prix des lecteurs du Livre de Poche, 2001) ainsi que « La mort de Don Juan » (Prix Maurice Genevoix, 2004). Son dernier livre, « Seules les traces font rêver », évoque souvenirs et portraits. Il est Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur, Officier de l’Ordre du Mérite et Commandeur des Arts et des Lettres.

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTENAIRES ET SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image