logo festival de Musique de Menton

Menton : a marvel of festival!

July 29th/ August 13th, 2022

There is hardly any more beautiful summer festival place than that of Menton. Perched above the sea, dominated by the facade and the belfry of a baroque church marvel, protected by the age-old sword of the statue of Saint-Michel and covered by the starry sky, the festival has been welcoming for seventy years the greatest classical artists in the world. Created by André Böröcz, directed by Paul-Emmanuel Thomas, the Menton Festival is one of the oldest and most prestigious in Europe.

Nemanja Radulovic

Illustration: © Charlotte Abramow
Nemanja Radulovic présent à Menton en 2021
© Charlotte Abramow

Né à Niš en Serbie en 1985, Nemanja Radulovic apprend le violon dès l’âge de sept ans. Cinq ans plus tard, il obtient le Prix Spécial du ministère de l’Éducation de la République Serbe. Cette récompense lui permet de suivre les cours du légendaire Joshua Epstein et de son disciple Dejan Mihailovic au Conservatoire de Sarrebruck en Allemagne.

De retour à Belgrade en 1999, le musicien prodige étudie à la Faculté des Arts avant de s’installer en France où il se perfectionne dans la classe du violoniste Patrice Fontanarosa au Conservatoire National Supérieur de Paris.

Élu « Talent de l’année » en Serbie et lauréat du Concours International de Hanovre en 2003, le bouillant violoniste connaît une consécration immédiate avec une Victoire de la Musique dans la catégorie « Révélation internationale de l’année » en 2005.

En 2006, Nemanja Radulovic est particulièrement remarqué par la presse et le public lorsqu’il remplace au pied-levé Maxim Vengerov dans le Concerto pour violon de Beethoven dirigé par Myung-Whun Chung à la salle Pleyel.

La même année paraît son premier disque consacré à des pièces de Bach, Paganini, Miroslav Miletić et Eugène Ysaÿe (Transart Live). Nommé « Rising Star » pour la saison 2006/2007, l’enfant terrible du violon ne cesse d’étonner tant chacune de ses prestations donne lieu à un ouragan de louanges.
Il propose une version acclamée des concertos pour violon de Mendelssohn (2008) avec son premier ensemble Double Sens et enregistre un récital avec son autre groupe Les Trilles du Diable (2009). Parmi ses disques citons : Les 5 Saisons couplant le concerto des Quatre Saisons de Vivaldi avec Double Sens et Spring in Japan, création mondiale du compositeur Aleksandar Sedlar avec Les Trilles du Diable (2011) ; Après Un Rêve..., récital en duo avec la harpiste Marielle Nordmann constitué en majorité de transcriptions de Massenet, Chopin, Tchaïkovski, Ravel, Fauré ou Saint-Saëns.

En 2014, il décroche sa première Victoire de la musique classique dans la catégorie « Soliste instrumental ».
Sa carrière de soliste le mène à se produire dans le monde entier avec les plus grands orchestres : l’Orchestre Symphonique de Montréal, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, le Tokyo Symphony Orchestra, le Prague Chamber Orchestra, le Sinfonia Varsovia, l’Orchestre National de Belgique, l’Orchestre de la Suisse Romande, le Royal Philharmonic Orchestra of London ainsi qu’avec les deux ensembles de chambre qu’il a fondés : Les Trilles du Diable et Double Sens.

Parallèlement, Nemanja Radulovic participe régulièrement aux festivals d’Aix-les-Bains, du Périgord Noir, de Verbier, de Belgrade ou encore aux Flâneries Musicales de Reims...
Il joue sur un violon de Jean-Baptiste Vuillaume de 1843.


PROGRAM

TESTIMONIALS

PARTNERS