Jonathan Benichou

At the Menton music festival in

Jonathan Benichou -

Né à Nice en 1981, il débute le piano à 6 ans. Très vite remarqué par ses dons exceptionnels, il donne des concerts dès l’âge de 10 ans, en soliste, ou avec orchestre, et étudie dans la classe d’Odile Poisson, professeur au Conservatoire National de Région de sa ville. Il entre à 14 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dans la classe de Jacques ROUVIER et y obtient un Premier Prix avec mention très bien, ainsi que le diplôme de formation supérieure. Il part ensuite se perfectionner pendant deux ans au prestigieux Mannes Collège de New York ou il s’installe dans la classe de Pavlina Dokovska et obtient le diplôme Professional Studies. Il est ensuite invité à se perfectionner au conservatoire Tchaïkovsky de Moscou ,invité dans le cadre d’échange par la fondation Rostropovitch (Russie)et la Banque Populaire Natixis, et suit les cours de Vera GORNOSTAEVA. Il est laureat de la Fondation de France, Natexis Banque Populaire ainsi que celle de Florence Gould à New York . Jonathan BENICHOU se perfectionne encore avec Grigory GRUZMAN à Hamburg en Allemagne, et reçoit parallèlement des conseils de maîtres comme ceux d’ Aldo Ciccolini, Dmitri Bashkirov, Vladimir Feltsman, Micha Katz, Pnina Zalzman et Rena Shereshevskaya. Jonathan Bénichou est invité par des festivals renommés en France tels que le festival de Radio France, le festival de Deauville, le festival “Jeunes Virtuoses” à Antibes, le festival de Menton, le festival d’Auvers sur Oise, le festival de Strasbourg, le festival de Puteaux... Il est encore l’invité de salles et de lieux renommés comme, à Paris, l’Auditorium du Louvre, le Sénat, la salle Gaveau, le théâtre de l’Athénée Louis Jouvet, la fondation Polignac, le Palais des Festivals à Cannes, l’opéra de Nice, l’Arsenal de Metz, le Pin Galant à Mérignac... A l’étranger, il se produit au Carnegie Hall de New York, au théâtre culturel de Sao Paulo, à la bibliothèque Luis Angel de Bogota, la salle de la Philharmonie de Iasi en Roumanie, la salle de la Philharmonie Smetana en Tchéquie, Philharmonie de Gdansk en Pologne. Il se produit également en Russie à la salle du conservatoire de Saint-Petersbourg, ou encore celle de la Philharmonie de Vladivostok. Depuis toujours passionné par la musique de son temps, Jonathan Bénichou crée des pièces pour piano de Marc-Olivier Dupin, le quatuor pour clarinette, cordes et piano “Court Studies” de Thomas Adès, ou encore la sonate “Le Rêve du monde” d’Olivier Greif pour laquelle il collabore à l’édition avec la maison Symétrie. Il est en outre invité à se produire dans la Fantaisie concertante pour piano et orchestre de Thierry Escaich. Paru en 2003 sous le label Triton, son premier enregistrement offrant le Trio de Chostakovitch et le Trio d’Olivier Grief reçoit les critiques les plus élogieuses de la presse musicale, 5 diapasons, ainsi que le “Coup de Coeur” du magasine Piano. En 2009, Jonathan Bénichou consacre son premier CD en solo au compositeur Alexandre Scriabine, qui est lui aussi récompensé par 5 Diapasons et un Coup de Coeur de la Fnac

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTNERS AND SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image