logo festival de Musique de Menton

Menton : a marvel of festival!

July 29th/ August 13th, 2022

There is hardly any more beautiful summer festival place than that of Menton. Perched above the sea, dominated by the facade and the belfry of a baroque church marvel, protected by the age-old sword of the statue of Saint-Michel and covered by the starry sky, the festival has been welcoming for seventy years the greatest classical artists in the world. Created by André Böröcz, directed by Paul-Emmanuel Thomas, the Menton Festival is one of the oldest and most prestigious in Europe.

Sol Gabetta

Illustration:
Sol Gabetta présent à Menton en 2014

Née à Córdoba (Argentine) de parents français et russe en 1981, la violoncelliste Sol Gabetta est initiée à l’instrument dès l’âge de quatre ans par ses parents d’origine française et russe. Élève du Conservatoire de Buenos Aires où se sont installés ses parents, la jeune soliste décroche un premier prix à l’âge de dix ans. La famille, qui émigre ensuite à Madrid, veille sur le talent de la musicienne inscrite à l’École supérieure de musique Reine-Sophie. Elle poursuit ses classes à Bâle avec Ivan Manighetti puis à la Hochschule de Berlin avec David Geringas. Lauréate du Prix Crédit Suisse-Young Artist Award en 2004, Sol Gabetta entame une carrière de violoncelliste professionnelle et de professeur à l’Académie de musique de Bâle. D’autres récompenses viennent s’ajouter à la liste tels le Prix Natalia-Guzman, le Prix ARD de Munich et une cinquième place au Concours Rostropovitch. La jeune concertiste acclamée au festival de Lucerne en 2004 fonde l’année suivante son propre événement musical, le festival de musique de chambre Solsberg dans le canton d’Argovie de son pays d’adoption, la Suisse. Invitée dans de nombreux galas et festivals, Sol Gabetta fréquente des orchestres du monde entier, de Birmingham à Philadelphie en passant par Vienne et Moscou où elle interprète les canons du genre comme les Concertos pour violoncelle de Haydn, Dvorak, Tchaïkovsky, Chostakovitch et Elgar. La reconnaissance passe aussi par son engagement dans le domaine contemporain pour les concertos de Bohuslav Martinu, Samuel Barber et Peteris Vasks. En 2009, Son enregistrement de pièces de Tchaïkovsky, Saint-Saëns et Ginastera lui vaut la récompense suprême, un ECHO Award, doublé d’un Diapason d’or.


PROGRAM

TESTIMONIALS

PARTNERS