Piotr Beczala

Au festival de musique de Menton en :

Piotr Beczala -

Piotr Beczala voit le jour à Czechowice-Dziedzice, commune située au sud de la Pologne, le 28 décembre 1966. Inscrit dans son enfance à l’Académie musicale de Katowice, il suit l’enseignement de Pavel Lisitsian et Sena Jurinac. Après des débuts au théâtre de Linz, en Autriche, le jeune ténor entre à l’Opéra de Zurich, en Suisse, auquel il reste fidèle de longues années en dépit d’engagements internationaux. L’apprentissage à l’Opéra de Zurich permet à Piotr Beczala d’appréhender un grand nombre de rôles qu’il exploite dans d’autres établissements de grande renommée tel Covent Garden à Londres où il débute en avril 2004 dans Le Chevalier à la rose de Richard Strauss puis Faust (Gounod), Rigoletto (Verdi), Eugène Onéguine (Moussorgski), La Bohème (Puccini), Roméo et Juliette (Prokofiev), La Traviata et le Requiem de Verdi. En 2006, il connaît son premier engagement à la Scala de Milan puis, en décembre de la même année, au Métropolitain Opera de New York dont il devient un habitué après avoir débuté dans Rigoletto. À New York, Piotr Beczala se distingue successivement dans Lucia di Lammermoor (Donizetti), Eugène Onéguine, La Bohème et Roméo et Juliette et participe à la tournée du Met au Japon. Outre ces engagements, le ténor polonais est invité au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles, au Staatsoper à Hambourg, à l’Opéra de Berlin, au Grand Théâtre de Genève, au Teatro Comunale de Bologne, au Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg et à l’Opéra Bastille à Paris. Les participations au disque et à la vidéo de Piotr Beczala sont nombreuses. Il faut noter les deux récitals Salut consacré à des airs français et italiens et Slavic Opera Arias tiré des opéras de Borodine, Tchaïkovski, Rimski-Korsakov, Rachmaninov, Smetana et Dvorak. Ce dernier a reçu le prix de « Choc de l’année » de la revue Classica en 2011. Ses prestations avec l’Opéra de Zurich ont également fait l’objet de plusieurs sorties en DVD : La Traviata, L’Enlèvement au sérail, La Flûte enchantée et Don Giovanni (EMI), par ailleurs enregistré à Salzbourg pour le label Decca, tout comme Lucia di Lammermoor avec le Metropolitan Opera (Deutsche Grammophon). Piotr Beczala est aussi au générique de la Symphonie n°9 de Beethoven réalisée par Christian Thielemann et le Wiener Philharmoniker. En 2012, il tient le rôle du Chevalier des Grieux dans le Manon de Massenet dirigé par Fabio Luisi puis rejoint le festival de Salzbourg pour une production de La Bohème avec Anna Netrebko, dirigée par Daniele Gatti et publiée en DVD. L’année suivante voit la sortie d’un récital en hommage au ténor autrichien Richard Tauber intitulé Heart’s Delight, couronné par un Diapason d’or et suivi d’une tournée. http://www.beczala.com/

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTENAIRES ET SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image