Piotr Anderszewski

Au festival de musique de Menton en :

Piotr Anderszewski - © Simon Fowler/Warner Classics

Piano

Fils de parents polonais et hongrois, Piotr Anderszewski commence à jouer du piano à l’âge de 6 ans.
Il fait ses études aux conservatoires de Lyon et de Strasbourg puis se perfectionne à l’Académie de musique F. Chopin de Varsovie et à l’Université de Californie du Sud à Los Angeles.
Il passe le fameux concours de Leeds en Angleterre : il quitte la finale au milieu de sa prestation, mécontent de son interprétation devant un jury médusé et captivé…
Son premier récital en 1991 au Wigmore Hall à Londres, reçoit un accueil enthousiaste. Sa carrière internationale est lancée.

Depuis lors, il est invité dans les salles et festivals de renom tels que les festivals de Bergen, d’Edimbourg… et se produit régulièrement avec des orchestres prestigieux : l’Orchestre Philharmonique de Berlin, la Philharmonie de Munich, le Philharmonique de Rotterdam, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre Philarmonique de Vienne, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre symphonique et le Philharmonia de Londres, les Orchestres Philharmonique et Symphonique de la BBC … et des chefs d’orchestre exceptionnels : Rafael Frühbeck de Burgos, Christopher Hogwood, Charles Dutoit, Emmanuel Krivine, John Elliott Gardiner…
Son passage au mythique Carnegie Hall de New York en 2009 fait l’objet d’un enregistrement. Le New-York Times ne tarit pas d’éloge dans son compte-rendu où l’on peut lire « Il est difficile de ne pas utiliser de superlatifs… »

Il s’est produit récemment au Carnegie Hall, au Wiener Konzerthaus, au Mariinsky Concert Hall de Saint-Pétersbourg.

Son premier disque (1996) remporte le prix de la Critique polonaise. Suivront d’autres enregistrements de référence souvent couronnés de distinctions.

En 2001, il reçoit le prix du meilleur instrumentiste 2000 de la Royal Philharmonic Society pour ses performances en Grande-Bretagne. Il rejoint ainsi des instrumentistes aussi importants que Murray Perahia, Itzhak Perlman ou Andras Schiff. La même année, il reçoit le prix Szymanowski pour son interprétation de la musique du compositeur. En 2002, il se voit décerner le prestigieux prix américain Gilmore.

En 2001, Bruno Monsaingeon – auteur de films sur Yehudi Menuhin, Glenn Gould, Sviatoslav Richter- filme son travail de préparation jusqu’à l’exécution de l’œuvre. Ce film connaît un succès important : il obtient en France un Diapason d’or et un Choc du Monde de la Musique. En 2008, Bruno Monsaingeon réalise un nouveau documentaire intitulé « Piotr Anderszewski, Voyageur intranquille ».

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTENAIRES ET SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image