Pierre Fouchenneret

Au festival de musique de Menton en :

Pierre Fouchenneret - © DR

Pierre Fouchenneret et Simon Zaoui au Festival de Musique de Menton en 2019 - © Christian Merle


Violon

Pierre Fouchenneret obtient à 12 ans le premier prix de violon au CNR de Nice, à 16 le premier prix de violon et de musique de chambre au CNSM de Paris. Puis il est lauréat Natixis, et du Grand Prix du Concours International de musique de chambre
de Bordeaux.

Fort des enseignements d’exception dont il a bénéficié auprès d’Alain Babouchian au CNR de Nice, d’Olivier Charlier au CNSM de Paris et de Devy Erlih, il devient à son tour professeur intervenant au Pôle supérieur de Bordeaux.

Il collabore avec les musiciens les plus doués de sa génération tels que le Fine Art Quartet, Jean-François Heisser, Jean-Frédéric Neuburger, Zongh Xu, Julien Leroy, Nicolas Angelich… et se produit sur les plus grandes scènes avec des orchestres français et internationaux tels ceux de Bordeaux Aquitaine, de Dijon, du Philharmonique de Nice, de Brno, du Baltic de Saint Pétersbourg par l’Orchestre de la Suisse Romande, le Suzhou Symphony Orchestra… Passionné de musique de chambre, l’« archer hors norme » (Le Figaro) fonde en 2013 le quatuor Strada, avec François Salque, Sarah Nemtanu et Lise Berthaud. Il est également le violoniste du trio à cordes 71 en compagnie d’Eric Picard et de Nicolas Bone.

Son premier disque consacré aux trios de Mendelssohn sort en 2007. Il est suivi d’une série de disques tous plébiscités par la critique. Il obtient, entre autres le Choc Classica pour un disque consacré au compositeur français George Louis Onslow. L’année 2016 est marquée par de nombreux projets dont l’enregistrement de l’intégrale de la musique pour violon de Fauré. En 2017 il débute un cycle d’intégrale de la musique de chambre de Brahms aux côtés d’Eric Lesage.

Magistral en scène, Pierre Fouchenneret sait prendre des risques et surprendre son auditoire : « il suffisait d’entendre la qualité du silence d’un public saisi [...] ‘Bouleversant’ est le mot qui courait sur les lèvres des mélomanes, ‘en état de choc’ ; le public, venu nombreux, fut bien conscient du privilège d’assister à un concert rare » (Ouest France).

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTENAIRES ET SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image