Philippe Jaroussky

At the Menton music festival in

Philippe Jaroussky - © Simon Fowler

Contre-ténor

Le contre-ténor Philippe Jaroussky a conquis une place prééminente dans le paysage musical international, comme l’ont confirmé les Victoires de la Musique (Révélation Artiste lyrique en 2004, Artiste Lyrique de l’Année en 2007 et 2010) et, en 2016, les prestigieux Echo Klassik Awards en Allemagne (Chanteur de l’Année, titre qu’il avait déjà remporté en 2008).
Avec une maîtrise technique qui lui permet les nuances les plus audacieuses et les pyrotechnies les plus périlleuses, il a investi un répertoire extrêmement large dans le domaine baroque, des raffinements du Seicento italien avec des compositeurs tels que Monteverdi, Sances ou Rossi jusqu’à la virtuosité de Haendel et Vivaldi.

Il a abordé la période préclassique avec l’œuvre de Johann Christian Bach en compagnie du Cercle de l’Harmonie et exploré les mélodies françaises avec le pianiste Jérôme Ducros. Le domaine contemporain prend une place croissante dans son répertoire avec la création d’un cycle de mélodies composées par Marc André Dalbavie sur des sonnets de Louise Labbé, ou avec l’opéra Only the Sound remains de Kaija Saariaho (création mondiale composée à son intention à l’Opéra d’Amsterdam en 2016).

Il est sollicité par les meilleures formations baroques et collabore avec les plus grands chefs d’orchestre, se produisant dans les salles et les festivals les plus prestigieux. Citons son travail avec le Concerto Köln, l’Ensemble Matheus, Les Arts Florissants, Les Musiciens du Louvre-Grenoble, Le Concert d’Astrée, L’Arpeggiata, Le Cercle de l’Harmonie, Europa Galante…, sous la direction de William Christie, René Jacobs, Fabio Bondi, Andrea Marcon, Marc Minkowski, Jean-Claude Malgoire, Jean-Christophe Spinosi, Jérémie Rhorer, Emmanuelle Haïm, Christina Pluhar…

En 2002, il fonde l’ensemble Artaserse.

Il est fait Chevalier des Arts et des Lettres en 2009

Après une résidence d’un an en 2016-2017 à la nouvelle Philharmonie de l’Elbe à Hambourg, il se consacre à une vaste tournée dédiée à Haendel à l’automne 2017. Il reprend pour la saison 2017/2018 Only the Sound remains à l’Opéra de Paris, Alcina d’Haendel et le rôle d’Orfeo de Gluck au Théâtre des Champs –Elysées.

Il vient de concrétiser un projet lui tenant particulièrement à cœur : l’Académie Musicale Philippe Jaroussky sur l’île Seguin à Boulogne-Billancourt. Cette institution vise à démocratiser l’accès à la musique classique en accueillant des jeunes en situation d’éloignement culturel à travers un enseignement original, soutenu et exigeant.

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTNERS AND SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image