Michiyoshi Inoue

Au festival de musique de Menton en :

Michiyoshi Inoue -

« Michiyoshi Inoue est à la fois suggestif, efficace et apprécié des musiciens. » Concertonet.com Michiyoshi Inoue commence l’étude du piano à l’âge de dix ans et à quinze ans décide d’étudier la direction d’orchestre avec Hideo Saito à la Toho Gakuen School of Music. Il gagne le premier prix du concours Guido Cantelli à Milan en 1971. En 1970, il est nommé chef associé du Tokyo Metropolitan Symphony Orchestra. De 1977 à 1982, il est chef invité principal de l’Orchestre Symphonique de Nouvelle Zélande, de 1978 à 1988 directeur musical de l’Orchestre Philharmonique New Japan de Tokyo de 1990 à 1998 directeur musical du Kyoto Symphony Orchestra. Michiyoshi Inoue dirige de nombreux orchestres parmi les plus prestigieux. En 1993, il remplace Rafael Kubelik pour un concert avec l’Orchestre Symphonique de Chicago, concert qui remporte un grand succès auprès de la critique. Il est immédiatement réinvité par l’orchestre en 1994. Il dirige aussi le Royal Philharmonic Orchestra, avec lequel il enregistre les Symphonies no.4, 5 et 6 de Mahler. En 2007, il est nommé directeur musical de l’Orchestra Ensemble Kanazawa et en 2014 chef principal de l’Orchestre Philharmonique d’Osaka. Il est invité régulièrement par tous les grands orchestres du monde à Dusseldorf (Symphoniker), Berlin (RIAS), Hambourg (NDR), Stuttgart (SDR), Baden Baden (SWDR), Cologne (Gürzenich), Dresde, Paris (Orchestre National de France), Dublin (RTE), Milan (La Scala), Lisbonne (Gulbenkian), Saint- Pétersbourg (orchestre symphonique), Budapest (orchestre du festival), Taipei (orchestre symphonique)… Michiyoshi Inoue dirige régulièrement des productions lyriques : parmi celles-ci la trilogie de Mozart/Da Ponte, Turandot de Puccini (co-production de Tokyo Bunkamura et du Festival d’Edimbourg), Madama Butterfly et Ariane à Naxos à l’Opéra de Marseille, ainsi que La Bohème et La Force du Destin au New National Theatre de Tokyo. Avec l’Orchestre Philharmonique New Japan, il a entre autres présenté I Pagliacci, Cavalleria Rusticana, La Ville morte, ou encore Ariane à Naxos. Michiyoshi Inoue a reçu de nombreuses distinctions en reconnaissance de ses activités et de sa contribution artistique. Il a notamment été nommé Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres par le gouvernement français en 1998.

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTENAIRES ET SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image