Kit Armstrong

At the Menton music festival in

Kit Armstrong - ©JF Mousseau

Next show (s) in Menton


Piano

A dix ans, le jeune Kit Armstrong, né à Los Angeles, avait déjà composé plus de quinze œuvres. Repéré à 14 ans par Alfred Brendel, il devient l’un des rares élèves du maître. Il étudie au Curtis Institute of Music et à la Royal Academy of Music de Londres. Alfred Brendel lui attribue « une compréhension des grandes œuvres pour piano qui allie fraîcheur et subtilité, émotion et intelligence ». Leur relation a été capturée dans le film « Set the Piano Stool on Fire » de Mark Kidel. Ce pianiste génial obtient en outre une maîtrise en mathématiques à l’Université de Paris VI, mathématiques qui tiennent toujours une grande place dans sa vie, et notamment pour son art.

Décrit par le New York Times comme un « pianiste brillant » qui allie « maturité musicale et audace juvénile dans son jeu exceptionnel » ou par le Süddeutsche Zeitung, « l’artiste qui provoque l’étonnement qui ne peut être décrit que comme un phénomène musical », Kit Armstrong se produit aujourd’hui en soliste à travers le monde avec les plus prestigieux chefs : Christian Thielemann, Herbert Blomstedt, Riccardo Chailly, Kent Nagano, Manfred Honeck, Esa-Pekka Salonen, Mario Venzago, Robin Ticciati, Christoph von Dohnányi... et les meilleurs orchestres : l’Orchestre philharmonique de Vienne, la Staatskapelle de Dresde, l’Orchestre symphonique de la radio bavaroise, le Gewandhaus de Leipzig, l’Orchestre symphonique de la NHK, l’Académie Saint-Martin-in- the-Fields, le Deutsches Symphonie-Orchester de Berlin, le Tokyo Metropolitan Symphony Orchestra…

Passionné de musique de chambre, il collabore avec de nombreux artistes de premier plan dont Renaud Capuçon, Christiane Karg, Julian Prégardien, Andrej Bielow…

Kit Armstrong est aussi un compositeur très apprécié, qui a reçu à six reprises le Morton Gould Young Composers Award décerné par la Fondation ASAP de New York. Le Gewandhaus de Leipzig, le Musikkollegium de Winterthur et l’association Frankfurter Bachkonzerte lui ont commandé des compositions, publiées aux éditions Peters. "Stop laughing, we’re rehearsing!", œuvre qu’il a composée pour trois pianos, a également fait l’objet d’un enregistrement.

Ses albums récoltent éloges et prix. La performance live d’un récital solo au Concertgebouw d’Amsterdam, sorti en DVD en 2017 (par Unitel) sous le titre « Kit Armstrong Performs Bach’s Goldberg Variations and its Predecessors » a été acclamée dans le monde entier.

This year at the festival

PROGRAM

1 August | 21h30

Alina Ibragimova • Cédric Tiberghien

Série : Great interpreters

3 August | 21h30

Bertrand Chamayou

Série : Great interpreters

4 August | 18h00

Marie-Ange NGuci

Série : Concerts at the Pian

5 August | 21h30

Renaud Capuçon • Kit Armstrong

Série : Great interpreters

9 August | 18h00

Karol Beffa

Série : Concerts at the Pian

10 August | 21h30

Alexandre Kantorow Quatuor Hermès

Série : Great interpreters

PARTNERS AND SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image