Jörg Widmann

At the Menton music festival in

Jörg Widmann -

Né en 1973, Jörg Widmann a étudié la clarinette avec Gerd Starke à la Hochschule für Musik de Munich. Passionné de musique de chambre, il joue régulièrement avec Tabea Zimmermann, Heinz Holliger, Andras Schiff et Hélène Grimaud. En soliste, il se produit avec les plus grands orchestres et chefs tels que Christoph von Dohnanyi, Sylvain Cambreling et Kent Nagano. Il occupe un poste de professeur de clarinette à la Hochschule für Musik de Fribourg depuis 2001. Jörg Widmann a créé plusieurs concertos pour clarinette qui lui avaient été dédiés. En 1999, il a joué « Musik für Klarinette und Orchester » de Wolfgang Rihm dans le cadre du Festival Musica Viva, et en 2006 « Cantus » d’Aribert Reimann avec l’Orchestre Symphonique du WDR de Cologne. À l’âge de onze ans, Jörg Widmann a commencé à étudier la composition avec Kay Westermann puis avec Hans Werner Henze, Wilfried Hiller et Wolfgang Rihm. Ses talents de compositeur ont été récompensés à de multiples reprises, avec notamment le prix Arnold Schoenberg du Centre Arnold Schoenberg de Vienne en 2004, le prix de composition de l’Orchestre Symphonique du SWR de Baden-Baden et Fribourg et le prix Claudio-Abbado de l’Académie de l’Orchestre Philharmonique de Berlin en 2006. Son opéra Das Gesicht im Spiegel a été sélectionné comme « meilleure création mondiale de la saison 2003-2004 » par le jury du magazine Opernwelt. Jörg Widmann a été compositeur en résidence à l’Orchestre Symphonique de Berlin, à l’Orchestre du NOR de Hambourg et au Festival de Salzbourg. L’une de ses œuvres marquantes est une trilogie pour orchestre fondée sur le principe du transfert des formes vocales sur l’écriture orchestrale. Cette trilogie est formée de Lieds (créés en 2003 et enregistrés par l’Orchestre Symphonique de Bamberg et Jonathan Nott), Chor (créé en 2004 par le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin et Kent Nagano) et Messe (créé par l’Orchestre Philharmonique de Munich et Christian Thielemann en 2005). En 2007 ont été créés son œuvre pour orchestre Armonica par Pierre Boulez et l’Orchestre Philharmonique de Vienne, Elf Humoresken pour piano solo par Yefim Bronfman au Carnegie Hall de New York et son Violinkonzert par Christian Tetzlaff et la Jeune Philharmonie allemande. Au début de la saison, l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise a présenté sa toute dernière œuvre pour orchestre, « Con brio », sous la baguette de Mariss Jansons. Cet été, Jörg Widmann sera en résidence aux Festivals du Schleswig-Holstein et de Lucerne. En plus de ses engagements avec orchestre, Jörg Widmann prépare de nombreux projets en musique de chambre avec, notamment, le pianiste Yefim Bronfman au Festival de Lucerne et la violoniste Carolin Widmann.

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTNERS AND SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image