Geoffroy Couteau

Au festival de musique de Menton en :

Geoffroy Couteau -

Piano

Après un brillant parcours au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Michel Béroff, il reçoit en 2002 le Diplôme de Formation Supérieur, le Prix mention très bien, Premier nommé, à l’unanimité du jury ainsi que le Prix spécial Daniel Magne. Il entre ensuite en cycle de perfectionnement piano et étudie la musique de chambre avec Christian Ivaldi et obtient le Prix mention très bien. 1er Prix du Concours International Johannes Brahms en 2005, Geoffroy Couteau est remarqué à plusieurs reprises par la presse qui lui prédit un avenir prometteur. Classica annonce qu’il fera parti des « dix stars de demain », Diapason le sélectionne parmi les huit pianistes à suivre. Télérama assure également qu’il sera l’un des incontournables de la scène musicale. Il a déjà eu l’honneur de jouer dans Grande Salle de la Cité Interdite de Pékin, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Théâtre National des Beaux de Rio de Janeiro, le Hong Kong concert hall, le Théâtre National de Bangkok… En France, on a pu l’entendre à l’auditorium du musée d’Orsay, l’amphithéâtre de l’Opéra Bastille, le Théâtre de l’Athénée, la Cité de la musique, la Maison de la radio, le Grand Théâtre de Bordeaux, la salle Gaveau… Geoffroy Couteau est invité dans de nombreux festivals tels que « Piano aux Jacobins », le Festival de Menton, le Festival de Radio France et Montpellier, « Lille Piano Festival », le Festival du Printemps des Arts de Monte-Carlo, le Festival Chopin de Nohant et Bagatelle, le Festival de l’Epau, « Piano à Lyon »… Esprit libre et aventureux, il a enregistré la musique de Rodolphe Bruneau-Boumier, compositeur vivant, abordé également au disque la musique de Scriabine, Chopin et Brahms. Ses disques ont été récompensés par les principaux journaux. À peine paru chez La Dolce Volta, l’Intégrale de l’œuvre pour piano seul de Brahms vient d’obtenir le Choc de Classica et le Maestro de la revue Pianiste.

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTENAIRES ET SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image