Félicien Brut

Au festival de musique de Menton en :

Félicien Brut - © Maxime Dollo

Accordéon

Félicien Brut, accordéon

Né en 1986 en Auvergne, Félicien Brut entame sa formation musicale à six ans en abordant le répertoire musette et populaire de l’accordéon. Il intègre ensuite le Centre National et International de Musique et Accordéon où il découvre les répertoires swing, classique et contemporain.

En 2007, il remporte les trois plus grands concours internationaux d’accordéon : le Concours International de Klingenthal en Allemagne, le Concours International de Castelfidardo en Italie et le Trophée Mondial d’Accordéon à Samara en Russie. Il est dès lors propulsé sur les scènes internationales.

En 2014, il fonde le Trio Astoria avec lequel il sort son premier album Soledad del Escualo.

En 2015, il se produit en soliste avec orchestre dans le Concerto de Nacar et les Trois Tangos symphoniques d’Astor Piazzolla. Il accompagne également la Petite Messe solennelle de Rossini dans une transcription pour solistes, chœur, piano et accordéon.

Son Duo Enigma en 2016 marie accordéon et violon dans un répertoire sans frontière. Pédagogue engagé dans la découverte de son instrument auprès des jeunes générations, il enseigne durant de nombreuses années l’accordéon au sein du CRD de Châteauroux et continue, aujourd’hui, à intervenir lors de master-classes.
En 2017, il s’entoure du Quatuor Hermès et du contrebassiste Édouard Macarez pour l’étonnant projet "Le Pari des Bretelles", qui réunit Musette et Musique Classique au sein d’un même programme musical.

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTENAIRES ET SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image