Édouard Macarez

At the Menton music festival in

Édouard Macarez - © Mathilde Assier

Contrebasse

Édouard Macarez - Contrebasse

Édouard Macarez étudie la contrebasse dès l’âge de 10 ans auprès de Jean Loup Dehant, professeur au Conservatoire de Douai, avant d’intégrer, en 2006, le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Thierry Barbé. Il obtient, en 2009, un premier prix à l’unanimité avec les félicitations du jury. En 2011, il décide de se perfectionner en Allemagne auprès de Niek de Groet, ancien soliste de l’Orchestre Royal du Concertgebouw d’Amsterdam.

Il est lauréat de plusieurs concours nationaux et internationaux : premier prix trois années consécutives aux concours organisés par l’Association des Contrebassistes de France en 2003, 2004, 2005; premier prix au Concours de cordes d’Épernay en 2006; premier prix au Concours "International Paris Bass 2008" et premier prix en 2009 au Concours "Scottish International Compétition" à Glasgow.

Il a donné de nombreux récitals à Paris, à la salle de la Galerie Dorée de la Banque de France, au grand auditorium du Royal College de Glasgow, à Berlin dans l’auditorium de la Hochschule lors de la manifestation Berlin Bass 2010, à Düsseldorf, Essen... Il s’est produit en soliste avec l’Orchestre Symphonique du Royal College de Glasgow ainsi qu’avec le Baltic Chamber Orchestra.

Passionné par le métier d’orchestre, Édouard Macarez entre, à 19 ans, l’Orchestre National de Lille avant d’intégrer, trois ans plus tard, l’Orchestre Philharmonique de Radio France.

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTNERS AND SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image