David Bismuth

Au festival de musique de Menton en :

David Bismuth -

David Bismuth piano Désigné par le magazine Pianiste comme l’un des dix pianistes français les plus doués de sa génération, David Bismuth est salué par la critique pour son jeu lumineux et profond, où se conjuguent science de l’architecture et poésie du timbre. La musique française occupe une place de choix dans sa discographie (label AmeSon), aujourd’hui riche de cinq enregistrements, jouant notamment sur une mise en miroirs de compositeurs tels que Franck et Fauré, Debussy et Dukas ou Rachmaninoff et Saint-Saëns (**** Classica). Il met également Bach à l’honneur avec deux Cds. Le premier « B.A.C.Hianas & Transcriptions » est chaleureusement accueilli par les 4ffff Télérama. Le second « Bach Père et Fils » publié en mars 2014 est salué par la critique et le magazine Pianiste le qualifie de « Maestro ». En 2014, David Bismuth est invité par les festivals de La Roque d’Anthéron, Piano aux Jacobins, Colmar, Saintes, à La Folle Journée de Nantes, au Palazzetto Bru-Zane à Venise, à la Villa Medici à Rome, à Londres. On le retrouve aussi avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse et l’Orchestre de Paris - Salle Pleyel. Ces dernières saisons, David Bismuth s’est produit avec l’Orchestre National de France, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse ou l’Orchestre de Nice, sous la direction de chefs tels Andris Nelsons, Jaap van Zweden, Jean-Christophe Spinosi, Cornelius Meister, Michel Plasson ou Fayçal Karoui. Il a également participé à de nombreux festivals : Radio France - Montpellier, Rencontres Chopin à Nohant, La Chaise Dieu, L’Esprit du piano (Bordeaux), le Gstaad Menuhin Festival ou le BBC Hay Festival. Chambriste recherché, il a également participé à des concerts-lectures avec le comédien Didier Sandre et la violoniste Geneviève Laurenceau et partagé la scène avec les pianistes Bertrand Chamayou ou Adam Laloum. Entré dès l’âge de quatorze ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Gabriel Tacchino puis de Brigitte Engerer, David Bismuth a tout d’abord été formé par Catherine Collard au Conservatoire de Nice. Il a ensuite approfondi sa formation auprès de Monique Deschaussées, héritière en droite ligne d’Alfred Cortot. Sa rencontre avec la très grande artiste Maria João Pires il y a une dizaine d’années l’a beaucoup enrichi et inspiré, tant d’un point de vue artistique qu’humain. Ils ont depuis eu l’occasion de se produire à quatre mains et à deux pianos, notamment dans le Double Concerto de Mozart, Salle Pleyel, avec l’Orchestre de Paris.

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTENAIRES ET SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image