Elisabeth Leonskaja

At the Menton music festival in

Elisabeth Leonskaja - © Marco Borggreve

Elisabeth Leonskaja et le Quatuor Signum au Festival de Musique de Menton en 2018 - © Christian Merle


Piano

Elisabeth Leonskaja compte parmi les pianistes les plus fêtés de notre époque.

Dans un monde dominé par les médias, elle reste fidèle à elle-même et à la musique dans la pure tradition des grands interprètes soviétiques comme David Oïstrakh, Sviatoslav Richter, Emil Gilels qui, malgré les conditions les plus pénibles, restaient toujours soucieux de la quintessence de la musique.

Sa modestie légendaire accentue encore sa timidité face aux médias. Mais dès qu’elle entre en scène, le public sent la force qu’elle tire de son dévouement pour la musique.
Née d’une famille russe à Tbilissi, elle donne ses premiers concerts à 11 ans.

Son talent exceptionnel lui ouvre les portes du Conservatoire de Moscou. Encore étudiante, elle gagne des prix aux concours internationaux de renom : Enesco, Marguerite Long, Queen Elisabeth. Son évolution musicale est marquée par sa rencontre avec Sviatoslav Richter qui l’invite à jouer en duo dans ses concerts. Il admire son authentique nature d’artiste et sa capacité à atteindre les recoins les plus obscurs de la musique. Leur amitié prend fin avec le décès du pianiste en 1997.

En 1978, elle quitte l’Union soviétique pour s’établir à Vienne. Son remarquable concert donné au Festival de Salzbourg en 1979 marque le début de sa carrière dans les pays de l’Ouest.

Elle a joué en soliste avec les plus grands orchestres : le New York Philharmonic, le London Philharmonic Orchestra, le Philharmonique de Berlin, le Gewandhausorchester de Leipzig, la Philharmonie Tchèque, le Los Angeles Philharmonic Orchestra, le Cleveland Orchestra, le Tonhalle Orchester de Zurich…sous la direction de Kurt Masur, Sir Colin Davis, Christoph von Dohnany, Maris Jansons, Yuri Temirkanov…

Elle est régulièrement l’hôte prestigieuse des festivals d’été comme le festival de Salzbourg, les Festwochen de Vienne, Lucerne Festival, le Festival du Schleswig-Holstein.

De nombreux prix couronnent sa discographie considérable.

Elle est Membre d’honneur du Konzerthaus de Vienne et a reçu en 2006 la Croix Fédérale du Mérite de première classe, la plus importante distinction d’Autriche, décernée pour sa contribution à la vie culturelle de son pays d’élection.

« Le chemin de Leonskaja est un chemin de cimes. Par le dépassement de soi, l’exigence, la passion et l’intelligence, elle se place au rang des plus grands, non seulement d’aujourd’hui mais de l’époque : au rang d’une Clara Haskil ou d’un Lipatti, la modernité en plus ».
André Boucourechliev

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTNERS AND SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image