Benjamin Grosvenor

Au festival de musique de Menton en :

Benjamin Grosvenor -

Cadet d’une fratrie de cinq, Benjamin Grosvenor prend ses premières leçons de piano auprès de sa mère, professeure, à 6 ans. À l’âge de 10 ans, il défraye la chronique en devenant le plus jeune lauréat de quatre concours (The Southend Young Musician of the Year, The Essex Young Musician of the Year, The Emanuel Trophy, et l’EPTA Trophy), et commence ses leçons auprès de Christopher Elton. En 2004, la BBC sélectionne Benjamin Grosvenor parmi les jeunes musiciens les plus prometteurs (BBC Young Musician of the Year) et lui décerne la médaille du meilleur pianiste, vingt-six ans après Stephen Hough, dernière grande étoile du clavier britannique. Benjamin Grosvenor, alors âgé de douze ans, se sent prêt à relever le défi. Depuis ses débuts en mai 2003 dans le Concerto n°21 de Mozart, le jeune talent britannique s’est produit dans des salles prestigieuses comme le Royal Albert Hall ou Wigmore Hall à Londres ou le Carnegie Hall de New York, et a joué avec des orchestres internationaux des pièces de Mozart, Grieg, Chopin, Ravel ou Britten. À l’été 2011, le pianiste prodige participe aux BBC Proms en interprétant le Concerto pour piano n°2 de Liszt et le Concerto pour piano de Britten. Quelques mois après paraît son premier récital pour Decca, consacré à Chopin, Ravel et Liszt. Le recueil acclamé par la critique comprend notamment quatre Scherzos (Chopin) et une version intense de Gaspard de la nuit. 2011 est l’année de sa consécration : en plus d’être le plus jeune soliste à jouer pour la soirée d’inauguration des BBC Proms, à Londres, il est l’un des « 10 britanniques de l’année » pour le Daily Telegraph, et signe un contrat chez DECCA qui fait de lui le premier britannique engagé par le label depuis un demi-siècle. Cette union donne naissance, l’année suivante, à un premier disque encensé par la critique, consacré à Chopin, Liszt, et Ravel (deux Grammophon Awards, Diapason d’Or de l’année 2012…). Depuis, il se produit partout dans le monde, seul, ou accompagné d’orchestres.

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTENAIRES ET SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image