logo festival de Musique de Menton

Menton : a marvel of festival!

July 29th/ August 13th, 2022

There is hardly any more beautiful summer festival place than that of Menton. Perched above the sea, dominated by the facade and the belfry of a baroque church marvel, protected by the age-old sword of the statue of Saint-Michel and covered by the starry sky, the festival has been welcoming for seventy years the greatest classical artists in the world. Created by André Böröcz, directed by Paul-Emmanuel Thomas, the Menton Festival is one of the oldest and most prestigious in Europe.

Andreas Ottensamer

Illustration: © Stefan Höderath
Andreas Ottensamer présent à Menton en 2019
© Stefan Höderath

Andreas Ottensamer naît le 4 avril 1989 à Vienne dans une famille aux origines hongroises. Fils d’un clarinettiste, il fait son apprentissage musical au piano et étudie également le violoncelle. Inscrit à l’Université de Vienne en section artistique et musicale, il suit les cours de Johann Hindler en classe de clarinette et se spécialise dans cet instrument, à l’instar de son frère Daniel.

Après un passage par l’Université d’Harvard aux États-Unis, Andreas Ottensamer est engagé dans l’Orchestre Gustav Mahler, l’Orchestre de l’Opéra de Vienne et l’Orchestre philharmonique de Vienne. En 2009, il rejoint Berlin où il devient le clarinettiste solo de l’Orchestre symphonique allemand puis, à partir de mars 2011, du prestigieux Orchestre philharmonique de la capitale. Depuis 2005, il se produit parallèlement au sein du trio The Clarinotts comprenant son père Ernst et son frère Daniel. La formation donne des concerts à travers le monde et enregistre occasionnellement.

En 2011, Andreas Ottensamer collabore à l’album de Tori Amos, The Night of the Hunters, qui inclut des orchestrations de ses chansons. Deux ans après, le clarinettiste décroche un contrat d’artiste solo avec la branche classique de Mercury Records, en partenariat avec Deutsche Grammophon. Le musicien fait ses débuts discographiques avec l’album Portraits - The Clarinet Album paru en juillet 2013 et comprenant des pièces de Domenico Cimarosa, George Gershwin et Aaron Copland conduites par le chef d’orchestre Yannick Nézet-Séguin et l’Orchestre philharmonique de Rotterdam.
En 2015, Brahms : The Hungarian Connection explore les œuvres du compositeur allemand liées à ses racines, tels les danses et valses hongroises et le Quintette pour clarinette et cordes en si mineur, op. 115…


PROGRAM

TESTIMONIALS

PARTNERS