Katia et Marielle Labèque

Au festival de musique de Menton en :

Katia et Marielle Labèque -

Piano

Katia et Marielle Labèque, deux soeurs pianistes, sont connues pour la fusion et l’énergie de leur duo. Filles d’Ada Cecchi (elle-même élève de Marguerite Long), Katia et Marielle ont eu une enfance immergée dans la musique. Leurs ambitions musicales ont débuté très tôt.

Elles ont atteint la renommée internationale avec leur interprétation contemporaine de Rhapsody in Blue de Gershwin (l’un des tous premiers disques d’or de la musique classique) et ont depuis lors développé une carrière éblouissante autour du monde.

Elles sont invitées régulièrement par les orchestres les plus prestigieux tels : Berlin Philharmonic, Bayerischer Rundfunk, Boston Symphony, Chicago Symphony, Cleveland Orchestra, Leipzig Gewandhaus, London Symphony, London Philharmonic, Los Angeles Philharmonic, Filarmonia della Scala, Philadelphia Orchestra, Dresden Staatskapelle and Vienna Philharmonic, sous la direction de Semyon Bychkov, Sir Colin Davis, Charles Dutoit, Sir John Eliot Gardiner, Miguel Harth-Bedoya, Paavo Jarvi, Kristjan Jarvi, Zubin Mehta, Seiji Ozawa, Antonio Pappano, Georges Pretre , Sir Simon Rattle, Esa-Pekka Salonen, Leonard Slatkin et Michael Tilson Thomas. Parmi les théâtres et les festivals prestigieux où elles se produisent, citons : Vienna Musikverein, Hamburg Musikhalle, Munich Philharmonie, Carnegie Hall, Disney Hall, Royal Festival Hall, La Scala, Berlin Philharmonie, Blossom, Hollywood Bowl, Lucerne, Ludwisburg, ‘Mostly Mozart’ (New York), The Proms (London), Ravinia, Ruhr, Tanglewood, Salzburg...

Autre succès impressionnant, elles ont joué devant plus de 33.000 spectateurs au concert de gala du Waldbühne, concert de clôture du Berlin Philharmonic sous la direction de Sir Simon Rattle. Elles jouent aussi avec des ensembles de musique baroque tels : The English Baroque Soloists avec Sir John Eliot Gardiner, Il Giardino Armonico avec Giovanni Antonini, Musica Antica avec Reinhard Goebel et Venice Baroque avec Andrea Marcon.

Elles ont récemment fait une tournée européenne avec Orchestra of the Age of Enlightenment et Sir Simon Rattle. Katia et Marielle ont le privilège de travailler avec des compositeurs de leur temps, tels Luis Andriessen, Luciano Berio, Pierre Boulez, Philippe Boesmans, Osvaldo Golijov, György Ligeti, Olivier Messiaen. Elles viennent de créer au Walt Disney Hall de Los Angeles “Battlefield” le Concerto pour deux pianos et double orchestre de Richard Dubugnon, commissionné par Los Angeles Philharmonic, Orchestre de Paris et Gewandhaus. Leur enregistrement de Nazareno Osvaldo Golijov avec l’Orquesta Sinfonica de Castilla y Leon dirigé par Miguel Harth Bedoya vient d’etre publié chez Deutsche Grammophon.

Une nouvelle version de Rhapsody in Blue de Gershwin et West Side Story de Bernstein vient de sortir sur leur propre label, KML Recordings (www.kmlrecordings.com). Elles ont créé ce label pour construire des ponts entre les artistes de différentes disciplines autour du répertoire pour deux pianos. Leur nouveau projet : “The Minimalist Dream House” inspiré par les concerts de l’année 1961 présentés par La Monte Young dans le loft de Yoko Ono, downtown New York, a été donné à King’s Place à Londres et fera partie du Festival Angelica à Bologne, Modena et Lugo suivi par le Festival de Ludwisburg. Il sera repris à Paris à la Cité de la Musique au cours de trois concerts donnés en février de cette année. Katia et Marielle y jouent avec des musiciens venant des mondes du rock alternatif et de la musique expérimentale, se réunissant pour célébrer ce mouvement révolutionnaire et ses nombreuses vagues d’influence.

En 2012 est sorti le documentaire “The Labèque Way” filmé par Felix Cabez et produit par “El Deseo” ( Pedro Almodovar et Augustin Almodovar.

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTENAIRES ET SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image