Deborah Nemtanu

At the Menton music festival in

Deborah Nemtanu -

Le parcours de Deborah Nemtanu est synonyme de précocité dans la réussite, et de diversité dans le talent : Prix d’honneur du Royaume de la Musique à onze ans, son talent ne met pas longtemps à être reconnu à l’échelle internationale : Prix de l’Académie internationale de musique Maurice Ravel, Quatrième Prix agrémenté de deux prix spéciaux au Concours Jacques Thibaud 2002, en août 2007 Deborah est sélectionnée au sein du prestigieux Perlman Program aux Etats Unis pour se perfectionner et jouer avec des grands maîtres tel Itzhak Perlman lui-même. En avril 2008, elle remporte le 2ème Prix du Concours International de violon Benjamin Britten de Londres. Depuis 2005 elle est le premier violon solo de l’Orchestre de Chambre de Paris. Avec cet orchestre, elle a marqué les esprits en jouant au théâtre des Champs Elysées notamment le Troisième concerto de Saint Saëns avec John Nelson, la Symphonie espagnole de Lalo avec Joseph Swensen, Tzigane de Ravel avec Louis Langrée ou le Concerto de Mendelssohn avec John Nelson (au stade Roland Garros) et le Concerto pour violon de Brahms avec Juraj Valchua. Si elle se produit en soliste avec de nombreux orchestres (elle a été acclamée récemment dans le solo de Sheherazade avec le prestigieux London Symphony Orchestra), l’activité musicale de Deborah Nemtanu se déploie avec le même bonheur en récital et musique de chambre (avec Franck Braley, Gautier et Renaud Capuçon, Bertrand Chamayou, Jérôme Ducros, Stephen Kovacevich, Katia et Marielle Labèque, François Leleux, Eric Lesage, Paul Meyer, Emmanuel Pahud , Antoine Tamestit ou Jian Wang). Deborah Nemtanu joue un violon de Domenico Montagnana de 1740, généreusement prêté par Monceau Investissements Mobiliers, société du groupe Monceau Assurances

71e Festival de Musique de Menton

Après les annonces du président de la République le 13 avril 2020 et sa décision de n’autoriser la tenue des festivals qu’après la mi-juillet, nombre de nos confrères ont d’ores et déjà statué sur le maintien ou l’annulation de leur événement.

Le Festival de Musique de Menton, pour sa part, explore encore toutes les options possibles et rendra publique sa décision avant la fin du mois de mai. Nos équipes et les artistes se concertent actuellement pour que la 71e édition puisse voir le jour, quelle que soit sa forme, afin que résonne cette année encore la musique à Menton.

Nous adressons bien entendu toutes nos pensées au milieu hospitalier, aux malades et à leurs proches, ainsi qu’à la grande famille de la culture durement touchée. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de notre situation.

Jean-Claude Guibal, Maire de Menton.

Paul-Emmanuel Thomas, directeur artistique du Festival de Musique de Menton.

PARTNERS AND SPONSORS

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image